Petite Biographie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petite Biographie

Message par The Shadow Muse le Sam 28 Juin - 21:10





Nombre d'entre vous aiment le métal et toute la dimension théâtrale que ce genre de musique engendre. Mais vous-être vous déjà posé la question de connaître l'origine même des concerts macabres ?

Je vous donne la réponse en mille, elle réside en deux mots : Alice Cooper.

A l'origine, Alice Cooper est un groupe créé dans les années 1960 formé de Vincent Furnier (chant), Glen Buxton (Guitare), Dennis Dunaway (Basse) et Neal Smith (Batterie), quatre amis du lycée. Mais avant de s'appeler Alice Cooper, le groupe connu le nom de The Earwigs (les perce-oreille), The Spiders et enfin The Nazz.

Pourquoi Alice Cooper ? Une légende raconte que Vincent Furnier s'était rendu à un séance de spiritisme, une sorcière du dix-septième siècle au destin tragique nommée Alice Cooper aurait dit à Vincent de se produire sous ce nom. Cette rumeur a ensuite été démentie par le chanteur. En réalité, il existait déjà un groupe portant le nom de The Nazz. Cependant, pour choquer le public, les quatre jeunes gens n'ont pas hésiter à jouer sur le fait qu'aucun d'eux ne soit de sexe féminin.



Comme tous les groupes plus ou moins anonymes, ils font des concerts dans des bars et des boîtes de nuit, déjà leurs concerts annonçaient la couleur. Jusqu'au jour où ils se font remarquer par un grand du milieu, Frank Zappa. Ce dernier leur propose d'enregistrer pour son nouveau label, Straight.

A ne pas en douter, les influences alors du groupe sont alors les Beatles, les Rolling Stones, les Who et les Yardbirds.

Frank Zappa leur fait enregistrer deux albums, Pretties For You et Easy Action en 1968 et 1969. Bien que ces deux opus ne se soient pas vraiment bien vendus, l'aspect théâtral du groupe se confirme. L'échec cuisant de leur collaboration avec Zappa les ruine au point qu'ils se retrouvent à cinq dans une même chambre d'hôtel.

Ils migrèrent vers Détroit, la ville natale du chanteur, où ils tenteront de percer dans le domaine musical. Ils y rencontrent Bob Ezrin, qui deviendra, par la suite leur producteur. Ils enregistrent avec ce dernier Love It To Death en 1971. L'album fit sensation grâce au premier tube du groupe, "I'm Eighteen". L'album suivant, Killer également sorti en 1971 connait le même succès. Les succès s'enchaînent, d'abord "I'm Eighteen", puis "Under My Wheels" et enfin "Desperado" (cette chanson est un hommage à Jim Morisson). Pendant ce temps, le groupe peaufine et approfondis leur mise en scène théâtrale.

Les particularités novatrices des concerts du groupe était alors la guillotine, la potence, la chaise électrique, le boa constrictor... Des poupées étaient torturées à la hâche. Entre obscénité et fascination, le spectacle macabre devint attirant.

L'album suivant, School's Out (1972) connait un énorme succès, ce sera le disque le plus vendu du groupe dans les années 1970. L'un des particularité étant que le disque vinyle est vendu tout en étant emballé d'une petite culotte rose. Cet album contient également un des titres phare d'Alice Cooper, School's Out.



En 1973, sort l'album Billion Dollar Babies, qui connaît également un énorme succès, beaucoup de classiques figurent dans cet opus , tels que "Billion Dollar Babies", "Elected", "No More Mr Nice Guy", "Hello Hooray"... La tournée accompagnant cette sortie est également exceptionnelle dans l'ambiance glauque.

C'est à partir de ce moment-là que le groupe commence à chavirer. Tandis que les uns veulent abandonner l'idée de faire des concerts de véritables pièces de théâtre, le chanteur pense, qu'au contraire, il vaut mieux renforcer ce domaine. Glen Buxton a de sérieux problèmes de santé. Bob Ezrin laisse tomber le groupe au commencement de leur nouvel album, Muscle of Love en 1974, après cela, on entend plus parler du groupe, si ce n'est la sortie d'un Geatest Hits. Puis, le groupe se sépare. Michael Bruce, Neal Smith et Dennis Dunaway forment alors les Billion Dollars Babies.

Cependant, le chanteur n'abandonne pas la partie et s'octroie le nom d'Alice Cooper. Le premier album où Alice Cooper n'est plus un groupe mais un chanteur solo se nomme Welcome to my Nightmare et sort en 1975. Cet album relate l'histoire d'un jeune garçon, Steven, noyé dans un cauchemar dont il ne parvient à s'échapper. On y retrouve des succès tels que "Only Women Bleed", "Department of Youth", et "Steven". Cepandant, l'ambiance musicale s'ouvre un peu plus vers le rock jazzy avec "Years Ago" et le cabarts avec "Some Folks". Un téléfilm uniquement diffusé aux Etats-Unis accompagne cet album.

La vidéo de la tournée "Welcome to my Nightmare" est plus impressionnante encore que les précédentes. Vincent Price rejoint Alice Cooper, non seulement sur l'album, mais également sur scène. Une panoplie de monstres et créatures sont aussi du voyage ainsi que des danseurs parmi lesquelles se trouve sa future femme, Sheryl.

Le déclin comment à s'opérer, non seulement à cause de nouveaux mouvements musicaux qui naissent tels que le disco et le punk, ou encore le heavy-metal britannique avec des groupes comme Def Leppard ou encore Motorhead, mais aussi Alice Cooper sombre dans l'alcool. Il écrit des chansons qui sont des succès notables tels que "You And Me", "I Never Cry" et "How You Gonna See Me Now". Les paroles de ses chansons seraient tirés de lettres qu'Alice aurait écrites à sa femme, alors qu'il est interné pour soigner son alcoolisme.



On retrouve alors le chanteur à la télévision, en compagnie des Muppets. C'est également un album conceptuel, il s'agirait de la suite de Welcome to my Nightmare, où Alice se retrouve au purgatoire, qui serait son cauchemar. Il s'accapare des songes de Steven. Une tournée a été prévu pour l'occasion mais a dû être annulée à cause de l'asthme d'Alice. Il épouse cette année-là Sheryl Goddard, avec qui il a eu trois enfants. L'album suivant, Lace And Whiskey, en revanche connait un moins bon succès en 1977.

En 1978, il est interné, juste après la sortie d'un CD live The Alice Cooper Show pour son alcoolisme. Il rapporte son expérience dans l'album From the Inside. Cette album revient plus aux sources des début d'Alice Cooper. L'album en général est tiré de ce qu'Alice Cooper a vu ou vécu durant sa désintoxication. Ne serait-ce que sur la jaquette où l'on y voit un chanteur maquillé comme à son habitude, terrifié, devant les portes blanches et closes d'un asile. Des malades se reflètent dans ses yeux.

Les années 1980 est sans doute la période la plus sombre de la vie du chanteur. Flush the Fashion (1980), Special Forces (1981) et Zipper Catches Skin (1982) n'ont pas rencontré le succès. De plus, l'état de santé d'Alice est assez inquiétant. L'album suivant Dada (1983), dont la pochette est empruntée à l'ami du chanteur Salvador Dali, dans lequel il a mis beaucoup d'efforts est également un désastre commercial. Il replonge dans l'alcool et manque plusieurs fois de mourir. En 1984, il décide d'y renoncer pour sa famille et lui-même.

En 1986, Alice Cooper va mieux et décide de changer de tactique, mais reste lui-même, en s'adaptant à la mode. C'est alors que la provocation se fait moins sentir face aux scénarios de film d'horreur de seconde zone. Il réalise Constrictor avec l'aide de grand compositeur. Cet album aux sonorités Hard-Rock de l'époque contient la chanson "He's Back (the Man Behind The Mask)" dans la bande originale de Vendredi 13.



Raise Your Fist and Yell, album sorti en 1987, dans des sonorités Heavy-Metal plus violente. Ces deux albums ne connaissent pas le succès attendus mais néanmoins les salles de concerts se remplissent. La même année, il joue un clochard schizophrène dans Prince des Ténèbres de John Carpenter. Il signera même la bande originale du film. Ses spectacles sont plus horribles que jamais. Il interprète ses premiers succès, ses premières chansons dont "Dead Babies" qui suscite une réelle controverse auprès de la PMRC (association conservatrice américaine). Cette association pense que cette chanson pousse les jeunes à la violence et au suicide. C'est d'ailleurs Dee Snider (Twisted Sisters) qui est le porte-parole de tous les artistes pointés du doigt par cette association. De ce fait, certaines villes ont empêché le chanteur de s'y produire. Alice, quant à lui, de son côté se défendra avec l'album Freedom en 1987 et Hey Stoopid en 1991.

En 1989, Alice Cooper participe à la bande son du film Shoker de Wes Craven dont plusieurs personnalités du monde du hard-rock et du heavy-metal participent. Il signe également la BO de Iron Eagle II, "I Got A Line on You".

Toujours en cette fin des années 1989, le chanteur retrouve la popularité et son image d'homme provocateur avec l'album Trash. Sur cet album, Aerosmith et Bon Jovi font leur apparition. Les chansons "Poison", "Only My Heart Talkin" et "Bed Of Nails" sont des succès.

L'opération recommence en 1991, avec l'album Hey Stoopid, où encore des personnalités du monde de la musique Hard-Rock et Heavy-Metal participent, c'est le cas de Steve Vai, Ozzy Osbourne, Slash Joe Satriani, Mick Mars et Nikki Sixx.

On retrouve le chanteur dans Wayne's World où les deux héros du film vont le voir en concert. Le clip de la chanson "Feed My Frankestsein" reprends non seulement des images de la tournée qui suivit la sortie de l'album mais également des images du film.

En 1994, avec l'aide de Chris Cornell de Soundgarden, le chanteur revient avec The Last Temptation où Steven refait son apparition, c'est également un album conceptuel. Steven rencontre un homme qui se veut forain alors qu'il est dans un théâtre abandonné. Une bande dessinée en trois tomes accompagne cet album et raconte l'histoire de Steven en compagnie de cet homme douteux qui sème le trouble dans son esprit.

Les années qui suivirent furent plutôt calmes, pas de nouvel album entre 1995 et 1999, juste une compilation, Classiks en 1995, un live, A Fistful of Alice en 1997 et un coffret quetre disque en 1999, The Life And Crimes of Alice Cooper. Sur Classicks, il y a cependant un morceau inédit, "Fire", une reprise de Jimi Hendrix. Il fait également le rencontre de Rob Zombie avec lequel il écrit "Hands Of Death" que l'on retrouve dans la série. Rob Zombie parle de cette rencontre en faisant référence à Luke Skywalker rencontrant Dark Vador.

Alice Cooper change de style musical au début des années 2000, il s'attaque maintenant au métal industriel comme Marilyn Manson, Rob Zombie et Nine Inch Nails entre autres. Il sort en 2000, Brutal Planet où il dénonce l'inhumanité de l'homme. C'est l'un des albums les plus sombres de sa carrière avec le suivant. Il y fait référence à certains faits d'actualité alors, tels que les tueries dans les écoles. En revanche, le titres "Gimme" et "It's the Little Things" rencontrent un certain succès.



Sur cette planète décrite par Alice Cooper figure une ville, Dragontown qui est également le nom de l'album sorti en 2001 dans la lignée de Brutal Planet aux mêmes sonorités. l'idée de départ était de construire une trilogie avec le prochain album qui s'intitulerait Spirit Rebellious mais cela a été abandonné.

En revanche, sur l'album suivant, sorti en 2003, figure une chanson dont le titre est "Spirit Rebellious". Cet album est The Eyes of Alice Cooper où le chanteur revient un peu aux sources avec des sonorités rappelant plutôt Love It To Death.

En 2005, le chanteur fait place à un album plus varié et plus dans le ton de ses débuts avec Dirty Diamonds. Certaines chansons font référence à ses inspirations comme les Rolling Stones dans "Sunset Babies (All Got Rabies)", The Queen of the Stone Age dans "Dirty Diamonds" et Johnny Cash dans "The Saga of Jesse Jane". Lalbum se ponctue par un morceau Métal/Hip-hop avec un duo avec X-Zibit dans le titre "Stand", sauf dans la version australienne du disque où ce titre est remplacé par "The Sharpest Pain".

Le prochain album d'Alice Cooper sortira le 29 Juillet 2008 et s'intitulera Along Came A Spider, il y raconte l'histoire d'un tueur en série, Spider.

Il participe également au projet d'opéra métal Avantasia où il y enregistre le titre "The Toy Master".

Commentaires supplémentaires :
Alice Cooper est à l'origine en 1978 du la réfection du panneau Hollywood qui était en très mauvais état.
A partir des années 2000, sa fille Calico participe aux tournées du chanteur.
Alice Cooper anime depuis quelques temps tous les soirs une émission de radio diffusé aux Etats-Unis intitulée "Nights With Alice Cooper".
Il détient également les clé de la petite ville appelée Alice.
Plusieurs artistes du monde du hard-rock et heavy-metal on rendu hommage à Alice Cooper dans la compilation Humanary Stew: A Tribute To Alice Cooper en 1999.

Discographie :
1969 : Pretties for You
1970 : Easy Action
1971 : Love It to Death
1971 : Killer
1972 : School's Out
1973 : Billion Dollar Babies
1973 : Muscle of Love
1975 : Welcome to My Nightmare
1976 : Alice Cooper Goes to Hell
1977 : Lace & Whiskey
1978 : From the Inside
1980 : Flush the Fashion
1981 : Special Forces
1982 : Zipper Catches Skin
1983 : Dada
1986 : Constrictor
1987 : Raise Your Fist and Yell
1989 : Trash
1991 : Hey Stoopid
1994 : The Last Temptation
2000 : Brutal Planet
2001 : Dragontown
2003 : Eyes of Alice Cooper
2005 : Dirty Diamonds
2008 : Along Came A Spider



__________________________



Dernière édition par Die Schattenmuse le Mer 30 Juil - 17:26, édité 1 fois

_________________
The Shadow Muse
★ Rσsα Vөяagıиε Sυbмэrsα. ★ - ♪ Sent you to tears when pride first seized my womb. ♪




avatar
The Shadow Muse
Maîtresse du Sanctuaire
Maîtresse du Sanctuaire

Féminin
Nombre de messages : 731
Age : 28
Localisation : Dans du Formaldehyde.
Emploi/loisirs : Arts, Nature, Enfance, Mots, Imagination, Penser, Rêver, Dysfonctionnement Mental.
Date d'inscription : 07/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.alicecooper.toxicfarm.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite Biographie

Message par The Shadow Muse le Sam 28 Juin - 21:13



Alice Cooper a fait quelques apparitions sur le grand comme sur le petit écran. La plupart su temps il joue son propre rôle. Cependant, il joue un clochard Schizophrène dans Prince des Ténèbres et le père abusif de Jason dans La fin de Freddy : l'Ultime cauchemar.

Filmographie :
1978 : Sgt. Peppers Lonely Hearts Club Band
1978 : Sextette
1980 : Roadie
1984 : Monster Dog
1987 : Prince des Ténèbres
1991 : La Fin de Freddy - L'ultime cauchemar
1991 : The Alice Cooper's story
1992 : Wayne's World
1999 : Freakshow
2000 : That 70's show (Saison 3, épisode 14)
2001 : Attic Expéditions
2006 : Monk (Saison 5, épisode 2)
2006 : Metal : voyage au coeur de la bête
2008 : Horroween 3D



__________________________




Le chanteur a également publié deux livres autobiographiques.

Bibliographie :
1975 : Me Alice
2006 : Golf Monster - My Twelve Steps to Becoming a Golf Addict

__________________________




En 1995, Alice Cooper a créé une association caritative destinée à aider les enfants des rues afin qu'ils ne sombrent pas dans la ddrogue ou l'alcool notamment. il s'agit de Solid Rock Foundation. Chaque année, deux manifestations ont lieu en faveur de cette bonne action, Christmas Pudding qui permet à ces enfants et adolescents de connaître un Noël merveilleux grâce à des concerts notamment et Alice Golf qui est un tournoi de golf organisé par le chanteur (féru de golf, ce sport l'a également sorti de son alcoolisme). Les bénéfices reviennent à l'association.

__________________________




Alice Cooper détient un restaurant à Phoenix qu'il a appelé "Alice Cooper's Town". L'on peut également y trouver des produits à l'effigie du chanteur.



__________________________


Liens :
Site Officiel : http://www.alicecooper.com
MySpace Officiel : http://www.myspace.com/officialalicecooper
Nights with Alice Cooper : http://www.nightswithalicecooper.com
Solid Rock Foundation : http://www.srfrock.org
Christmas Pudding : www.alicepudding.com
Alice Golf : http://www.alicegolf.com

_________________
The Shadow Muse
★ Rσsα Vөяagıиε Sυbмэrsα. ★ - ♪ Sent you to tears when pride first seized my womb. ♪




avatar
The Shadow Muse
Maîtresse du Sanctuaire
Maîtresse du Sanctuaire

Féminin
Nombre de messages : 731
Age : 28
Localisation : Dans du Formaldehyde.
Emploi/loisirs : Arts, Nature, Enfance, Mots, Imagination, Penser, Rêver, Dysfonctionnement Mental.
Date d'inscription : 07/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.alicecooper.toxicfarm.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum